Azzedine Alaïa Haute Couture

Azzedine Alaïa et le monde de la mode

Azzedine Alaïa, véritable couturier, roi du sur-mesure en haute couture nous a quitté en ce mois de Novembre.

Un talent incomparable, mais aussi un personnage intéressant, loin des diktats de la notoriété.

A cause de cette personnalité hors du commun, sa “médiatisation” comme couturier a été plus difficile que pour d’autres. 

 Ce fut un verticale créateur qui a dominé le monde de la mode!

Mais qui était Azzedine Alaïa?

Il naît en Tunisie en 1940, fils d’agriculteurs.  Il change son destin et part étudier  la sculpture aux Beaux-Arts de Tunis, tout en abordant le monde de la couture avec sa soeur Hafida.

Peu après, il apprend le Français et part travailler à Paris.

Azzedine Alaïa in his workshop in 1976. Photograph: Sipa/Rex/Shutterstock

Sa Carrière!

Suite à une succession de rencontres opportunes pour sa carrière telles Louise de Vilmorin ou Simone Zehrfuss, il commence à se constituer une clientèle privée.

Il intègre l’atelier de Guy Laroche et y reste pendant deux ans afin d’apprendre professionnellement son métier de couturier.

Il réalise sa première collection pour Charles Jourdan qui la refuse. Malgré cela,  il se fait quand même remarquer par quelques journalistes. Peu après, il ouvre son premier atelier rue de Bellechasse a Paris.

Il continue a habiller le Tout- Paris, de Mathilde de Rothschild à Greta Garbo.

Son ami, Thierry Mugler le pousse a créer sa propre marque. L’aventure continue avec le lancement de la marque “Azzedine Alaïa”dans les années 80. Son style sexy, adoré dans le monde de la mode, descend dans la rue.

Et Azzedine Alaïa et sa marque deviennent célèbres aux Etats Unis. Grace Jones est sa muse. Barneys New York, devient son mentor https://www.barneys.com

En quelques décennies, Azzedine Alaïa devient le grand couturier des stars et des fashionistas. Personnage discret, qui se définissait lui-même comme un couturier et non un styliste.

Galerie d’art, parfum, souliers, tout ce qui s’appelle ART le captive. 

Particulièrement  pertinent a été le refus qu’il a opposé à sa nomination en tant que  Chevalier de la Legion d’Honneur en 2008.

Donc, il a refusé cette distinction en raison du fait qu’il n’aimait pas les décorations! Voilà qui était Azzedine Alaïa! Ce personnage hors du commun qui vient de quitter le monde de la mode.

Son art, lui, va rester éternellement pour nous et pour les générations futures.

En conclusion, il apparaît que son style, ses créations et l’influence qu’il a eue partout dans le monde seront à jamais  ancrés dans l’histoire de la mode. 

 

 

No Comments Yet

Leave a Reply